Plantes carnivores

Les plantes carnivores attrapent et mangent des mouches et insectes. Il y a environ 630 variétés et sous-variétés de plantes carnivores, mais la plus populaire est l’attrape-mouches de Vénus (Dionaea Muscipula). Dans la nature, les plantes carnivores se trouvent en général dans des zones à sol faible en nutriments. Ces plantes uniques sont fascinantes autour de chez vous, et seront bien vite sujet de discussion. Pour une touche exotique et colorée, achetez des plantes carnivores chez Bakker.com.

Plantes carnivores populaires


Les plantes carnivores les plus connues sont :
  • Dionaea muscipula (attrape-mouches de Vénus, plante à urnes)
  • Sarracenia (plante à urnes)
  • Nepenthes (plante à urnes)
  • Drosera (droséra du Cap)

Entretien plantes carnivores

Les plantes carnivores sont faciles à entretenir. Tout ce qu’il leur faut, c’est que le sol reste toujours humide. Utilisez un pulvérisateur et de l’eau de pluie ou de l’eau distillée pour le meilleur résultat.
Les plantes carnivores demandent un sol pauvre en minéraux, riche en tourbe et sable, car elles se sont adaptées dans la nature aux sols pauvres. Pour terminer, elles ont besoin de lumière - elles pousseront le mieux à une place au soleil ou mi-ensoleillé.

L’attrape-mouches de Vénus ?

Dionaea Muscipula, ou attrape-mouches de Vénus, est une plante carnivore populaire. Elle provient des zones humides subtropicales de Caroline du Nord et du Sud. Comme d’autres plantes, cette plante carnivore collecte ses nutriments dans les gaz dans l’air et le sol. Comme ces plantes poussent sur des sols pauvres, elles ont besoin d’insectes pour se nourrir. Les feuilles couvertes de poils courts rigides sont grand ouvertes. Si une mouche ou autre insecte effleure ces poils, les feuilles se referment et attrapent ce qui est à l’intérieur.
Le piège se ferme en moins d’une seconde, mais il ne se ferme d’abord pas entièrement. Si l’objet n’est pas digestible, le piège se rouvre et le crache. La feuille fermée, les dents emprisonnent les gros insectes et les enferment en quelques minutes. Le piège se ferme hermétiquement et déverse des sucs digestifs. Le processus entier dure entre cinq et douze jours.
Si vous donnez à l’attrape-mouches de Vénus un insecte mort, fermez les feuilles et faites bouger l’insecte pour qu’il semble vivant. Si l’insecte est trop gros, il dépasse de la prison, qui finira par mourir.

Une plante à urnes ?

Une plante à urnes, comme la Sarracenia et la Nepenthes, a des pièges en forme d’urne remplie d’un liquide. Les mouches et insectes sont attirés vers l’urne colorée qui les attire visuellement, remplie de nectar sucré qui les attire par l’odeur. Les parois sont très lisses, les insectes entrés dans l’urne ne peuvent plus en sortir. La plante digère la proie et en extrait des nutriments minéraux indispensables. Ceci en raison du manque de nutriments dans le sol où pousse la plante.

C’est quoi, le droséra (Drosera)

Le droséra doit son nom aux gouttes de rosée scintillantes qui recouvrent ses feuilles. Ces gouttelettes de « rosée » scintillantes sont en fait une substance gluante au bout des tentacules qui attire et digère les insectes. Les insectes sont aussi attirés par la couleur rouge des feuilles du droséra. Si les insectes touchent les gouttes gluantes, ils y resteront collés. Ensuite, la plante digère l’insecte et l’absorbe. Certaines variétés de droséra peuvent aussi replier leurs feuilles sur l’insecte, pour une digestion optimale. Les insectes piégés servent à pourvoir à la plante carnivore les nutriments qui manquent dans le sol sur lequel elles vivent, La plupart des variétés de droséra vivent en zones marécageuses, certaines vivent en zones sèches.