Les plantes de jardin du mois de Février – Nos belles surprises de Printemps

Pour ceux qui attendent avec impatience le printemps, il existe de belles surprises printanières comme le noisetierl’ibéris (Arabis), la primevère (Primula aucalis) et l’aubriète (Aubrieta). Non seulement ils fleurissent tôt dans l'année, mais les deux derniers n'hésitent pas à nous offrir une seconde floraison. Un noisetier au beau feuillage vert va changer de couleur à l'automne puis arborer ses belles branches tortueuses décoratives au cœur de l'hiver. Ces plantes sont ainsi une belle surprise non seulement au printemps mais aussi durant toute l'année.




  • CChez les noisetiers, le plus connu est certainement le  noisetier tortueux (Corylus avellana). Ses branches, si particulières en forme de tire-bouchon, se parent au printemps de jolies guirlandes jaunes fleuries et suspendues. Apparaissent ensuite ses feuilles vert clair, légèrement crépues. Le noisetier ne pousse que lentement, raison pour laquelle il est greffé sur le tronc inférieur d'un noisetier ordinaire qui sert de support. Le noisetier tortueux peut atteindre 2 à 3 m de hauteur.    
  • La primevère a de belles feuilles vert clair robustes et se pare de fleurs très colorées. Elles atteignent 10 à 15 cm de hauteur et 20 cm de largeur et attirent les insectes avec leur cœur jaune. La primevère est l'une des premières à fleurir au printemps, elle recouvre rapidement le jardin et la terrasse de couleurs et se plaît davantage légèrement à l'abri. Polyvalente, elle se porte aussi bien dans des bacs, en pleine terre ou dans des jardins rocailleux.
  • L’aubriète, vivace, recouvre rapidement le sol et fait également merveille dans des bacs à fleurs. Elle préfère rester au sec et au chaud et apprécie les jardins rocailleux, autour des murets et entre les pavés. Elle monte peu en hauteur (10 à 15 cm) et prolifère davantage en largeur (60 cm maximum).
  • L’ibéris se porte le mieux sur des sols assez pauvres et à des endroits clairs. Il se combine parfaitement avec l'aubriète, leurs couleurs sont assorties et forment ensemble un joli tapis de fleurs vers le printemps. Ses dimensions sont comparables à celle de l'aubriète.

Entretien du noisetier, de l’ibéris, de la primevère et de l'aubriète 

  • Toutes les plantes surprises printanières aiment le soleil, même si elles supportent la mi-ombre.
  • Pour les trois, une bonne irrigation est nécessaire, le sol doit être capable d'évacuer l'eau correctement. Les plantes en pots ou dans des bacs ont besoin de plus d'eau que dans le jardin.
  • Laissez-leur de l'espace en les plantant : l'aubriète, la primevère et libéris doivent pouvoir s'étendre sur la largeur et le noisetier doit pouvoir se tordre tout autour.
  • Le noisetier a besoin d'un peu plus d'engrais que les plantes qui recouvrent le sol.
  • Taillez bien l’ibéris et l’aubriète après la floraison pour qu'ils puissent repartir, retirez uniquement les feuilles et les branches mortes de la primevère et du noisetier. Une taille trop drastique risque de lui coûter ses belles boucles. 

Origine 

Toutes les surprises printanières fleurissent tôt durant l'année et sont originaires du continent européen. L’ibéris est originaire du Caucase, la primevère est une authentique plante fleurie des Alpes, l'aubriète pousse surtout dans le sud de l'Europe et dans les régions montagneuses entre rocailles et cailloux. Le noisetier vit depuis des siècles aux côtés de l'homme. Non seulement pour ses noisettes, mais également parce qu'on lui attribue toutes sortes de propriétés spirituelles et protectrices.

Source : Mooiwatplantendoen.nl