Rosiers

Considérée comme la reine des fleurs, la rose est probablement la fleur la plus populaire d'entre toutes. En effet, le rosier est un arbuste robuste qui fera le charme de votre jardin qu’il soit en buisson ou en tige !
Déclinée sous de nombreuses formes, couleurs et senteurs, la rose est une plante qui trouvera forcément une place dans votre jardin. En haie, le rosier délimitera avec élégance votre jardin. Grimpant et recouvrant, le rosier habillera vos murs et vos pots de ses magnifiques roses. Même sur une pergola ou une arcade, un rosier grimpant bien entretenu couvre de ses fleurs de grandes étendues, et vous permet de profiter pleinement de leur floraison. Quel plaisir de cueillir ses propres bouquets de roses, de parfumer et décorer avec goût votre intérieur.

Bakker livre des rosiers principalement pour la plantation dans le jardin - ce sont des arbustes en racines nues. Ils ne peuvent pas être plantés dans un sol gelé ou quand il fait trop chaud, mais à tout moment pendant le reste de l'année. Nous gardons ces plantes en ‘dormance’ jusqu'à ce qu'elles soient sur le point d'être livrées. Quand vous les recevez, c’est le bon moment de les planter. Bakker vous guide et vous conseille, regardez notre vidéo où notre jardinier vous explique la plantation en racines nues ! Sachez aussi que les  rosiers en pot peuvent être plantés à tout moment. Avant la plantation, faites tremper les plantes pendant une nuit dans un seau d'eau tiède. Préparez un grand trou et bien décompacter le sol avec une bêche. Plantez votre rosier à la bonne profondeur, en étalant avec précaution les racines. Vérifiez que le point de greffe (la partie renflée d’où partent toutes les branches) soit à environ 5 cm sous le niveau du sol afin de le protéger du gel. Ajoutez un mélange de compost et de fumier de ferme en granulés, remplissez le trou de plantation, tassez, arroser. Buttez les rosiers en remontant autour de leur pied un petit monticule de terre.
 

Structure d’un Rosier buisson


Les rosiers sont des arbustes à feuillage caduques, aux feuilles composées de plusieurs parties, les folioles. Les tiges portent des épines et les fleurs poussent individuellement ou en grappes. Le fruit, appelé cynorrhodon, contient d'innombrables graines. Il y a bien longtemps, diverses roses sauvages ont été croisées pour créer des hybrides, appelés rosiers buisson. Ces hybrides sont souvent greffés sur une rosier dit sauvage (par exemple Rosa canina) qui leur apporte vigueur et rusticité. Le greffage est une méthode utilisée pour multiplier les plantes par laquelle une partie végétal d’une variété est rattaché à un « porte-greffe » d’un autre rosier complètement différent. Un bourgeon est donc prélevé à un rosier buisson , puis greffés sur un rosier sauvage. Le bourgeon est inséré dans une fente en forme de T incisée dans la tige de l’autre rosier. Ils se développent ensemble, cette opération causant à ce point une épaisseur de la tige correspondant à la cicatrice, juste au-dessus du système racinaire. Toutes les parties du rosier sauvage sont alors supprimées au-dessus du greffon afin que la nouvelle rose hybride bénéficie de toute sa vitalité.  Dans un buisson standard, le point de greffage se trouve juste en haut de la tige. Parfois, en dessous du point de greffe, le porte-greffe sauvage produit des rejets appelés ‘gourmands’. Les feuilles sont généralement d'un vert plus clair avec plus de folioles. Si vous ne les supprimer pas, le rosier sauvage reprendra le dessus sur la variété greffée. Dégagez la terre à la base du pied du rosier sous la greffe pour trouver le point de départ du rejet et coupez le à ras.
 

Entretien des Rosiers


Les rosiers préfèrent les emplacements ensoleillés, en sol fertile, peu acide et perméable. Pour fleurir en abondance, les rosiers ont besoin d’une bonne fertilisation. En hiver, épandez quelques poignées de fumier de ferme en granulés tout autour de la base de votre rosier. Au début du printemps, apportez un paillis de fumier bien décomposé, puis faites un apport avec un engrais spécial rosiers en juillet. La plupart des rosiers sont robustes, mais il est conseillé de les protéger contre le gel. Nous conseillons de butter les pieds, c’est-à-dire de remonter un petit monticule de terre autour de la base de la plante pour l'hiver - n'oubliez pas de dégager la butte de terre au printemps. Pour les rosiers à point de greffe haut, comme les rosiers tige, préférez protéger le haut de la plante  - à partir du point de greffe -  avec un emballage de paille ou à l’aide de papier bulles pendant l'hiver.
 

Taille des rosiers

Les plants de rosiers que vous recevez de Bakker auront déjà été taillés et ne nécessiteront plus de taille avant 12 à 18 mois. Puis il faudra les tailler chaque printemps. C'est très simple: utilisez un bon sécateur pour couper toutes les branches en mars, à 3-5 'yeux' (bourgeons) et laissez environ 5 des branches les plus fortes sur le rosier. Les buissons tige  se taillent aussi de cette façon. Retirez tous les rejets sauvages ou gourmands qui poussent à partir des racines sous le point de greffe.